04/01/2014

Pour vous servir de Véronique MOUGIN

ROMAN PARU EN 2015
Le choix de ce livre s'est fait car j'ai entendu son auteur en parler dans une émission radiophonique.
Je lui donnerai 7/10.
Quelques mots sur l'auteur : Véronique Mougin, journaliste et écrivain, est née à Paris en 1977. De 2005 à 2010, elle collabore à l'Express puis à divers magazine de la presse féminine dont Femme Actuelle. Elle est spécialisée dans le domaine social et publie en 2005 deux ouvrages "Femmes en galère, enquête sur celles qui vivent avec moins de 600 euros par mois" et "Les SDF, idées reçues".  En 2009, elle publie "Papa, Maman, la rue et moi. Quelle vie de famille pour les sans domicile". Elle dirige la publication du "Dico des parents" du docteur Alain Benoit et Natacha Guilbert en 2014. Son premier roman paru en 2015 s'intitule "Pour vous servir. Les tribulations d'une gouvernante chez les ultra-riches" a été finaliste du prix Marie-Claire du roman féminin 2015.
RESUME : Françoise et son mari viennent de faire faillite avec leur restaurant. Ils sont obligés de chercher un travail et choisissent celui de gouvernante pour elle et cuisinier pour lui. Ils vont être employés par des familles extrêmement riches au-delà de ce qu'ils pouvaient croire.
MES IMPRESSIONS : Le livre est amusant et léger. Ce n'est pas le roman du siècle, mais il est récréatif et on sent un travail approfondi de l'auteur sur le plan social, qui est d'ailleurs son domaine. Les anecdotes sont amusantes et dépeignent les "ultra-riches" comme des personnes exigeantes qui dans certains cas se révèlent plus ou moins humaines....L'ambiance dans chaque exemple est différente selon les antagonistes et Françoise nous montre au cours du récit qu'elle mûrît et qu'elle se laisse faire de moins en moins. Elle connaît les ficelles du métier et n'hésite pas à avoir de meilleurs conditions de logement par exemple et un salaire toujours plus conséquent, l'expérience aidant. Au travers de ces tranches de vie chez chaque employeur, il ressort des tendances selon les milieux sociaux. Il est évident que la richesse n'a rien à voir avec le milieu et l'argent n'est pas géré de la même façon chez les uns et les autres. Le travail est souvent intense mais pas toujours justifié. Les ordres sont les ordres et le personnel ne doit que s'incliner et exécuter. Cette lecture a été divertissante pour moi et je la conseille pour les personnes qui ont envie de s'amuser un peu !

Aucun commentaire: